Accéder au contenu principal

Alliss (Au pays…)

J'ai la chance d'être associé, depuis deux ans, à une initiative d’envergure : un processus visant à "promouvoir et développer la coopération entre la société civile et les institutions de recherche et d'enseigement supérieur". Nom de code : l'Alliss

Du 7 au 9 janvier 2015, le colloque-forum international « Réinventer l’alliance science-société » avant réuni plusieurs centaines de personnes (chercheurs, enseignants, élus, acteurs associatifs, acteurs économiques…) afin de scruter la réalité des coopérations entre les mondes de la recherche, de l'enseignement supérieur, et les acteurs sociaux et socio-économiques.
Présent lors de cet événement singulier, j’avais, en compagnie de ma comparse Estelle Hédouin, suivi et rédigé une synthèse de plusieurs séminaires et ateliers.
L’événement avait incontestablement été un succès, et emballé les participants. Il avait permis de vérifier le dynamisme des coopérations recherche-sciences-sociétés, mais souligné, aussi, les carences dans l’accompagnement politique et institutionnel de ces démarches. C’est à cet enjeu essentiel, galvanisant, mais complexe et de longue haleine, que plusieurs dizaines d’acteurs ont souhaité s’attaquer de manière beaucoup plus forte en créant l’Alliss (Alliance Sciences Société). Le colloque-forum n’était que l’orée d’un processus de beaucoup plus long terme.
Après de longs mois d’échanges et de réflexions, les membres de l’Alliss ont mis en œuvre un chantier important : l’élaboration d’un Livre blanc « Société, Recherche, Enseignement supérieur » ayant pour objectifs de repérer et mettre en lumière un ensemble significatif d'expériences originales, contribuer à un diagnostic partagé, et effectuer des recommandations envers les puissances publiques et les acteurs impliqués.
De nouveau associé à la démarche, j’ai suivi le lancement de l’initiative le 14 novembre dernier à l’Assemblée nationale, et m’apprête à l’accompagner au cours des prochains mois, à l’occasion de plusieurs rendez-vous au cours desquels ma plume sera sollicitée, jusqu’à la remise publique du Livre blanc le 27 mars prochain, encore une fois à l’Assemblée nationale… et au-delà.
Participer à cette aventure me permet à la fois de concilier mon goût des dynamiques collectives, et d’être immergé dans un processus qui me semble crucial pour rapprocher, voire réconcilier des pans de la société qui, au mieux, s’ignorent.
Pour en savoir plus, rendez-vous ici : www.alliss.org.

Posts les plus consultés de ce blog

Bienvenue sur ce site !

En 2009, après treize années d'activité dans le milieu de la solidarité internationale (Amnesty international, CRID), où l'écrit a toujours occupé une place de choix, je me suis lancé comme rédacteur indépendant. Il s'agit pour moi un travail d'artisan, qui demande soin, rigueur et précision. Si je suis assez rapide dans la phase d'écriture, je suis très pointilleux dans les retouches : chaque réalisation doit répondre exactement à un besoin clairement défini.
Chaque mission implique un défi particulier à relever, un renouvellement à opérer dans le fond ou dans la forme. Chaque travail est unique.

Un plan climat pour Dakar

L'ARENE Île-de-France accompagne depuis bientôt vingt ans les pratiques de la transition écologique et sociale et du développement durable auprès des acteurs et des territoires franciliens, en particulier sur les questions liées aux problématiques de l’énergie et du climat. Elle contribue à impulser et participer à la mise en mouvement des territoires.